Статьи, интервью

Страница 4 из 4 Предыдущий  1, 2, 3, 4

Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Eleno4ka в Пт Дек 17, 2010 12:23 am

Эхх... Если бы еще на русском...
avatar
Eleno4ka

Сообщения : 10
Дата регистрации : 2010-11-03
Возраст : 26
Откуда : Минск

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Viggole в Пт Дек 17, 2010 12:37 am

Eleno4ka пишет:Эхх... Если бы еще на русском...
переводчик сайтов - перейди сюда, закинь ссылку в строку и читай. будет корявенько, но смысл можно понять)

_________________
DREAM UNTIL YOUR DREAMS COME TRUE
avatar
Viggole

Сообщения : 271
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 25
Откуда : Беларусь, Минск

Посмотреть профиль http://vkontakte.ru/viggole

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Eleno4ka в Пт Дек 17, 2010 3:28 pm

Спасибо!)) полезный сайт) думала с телефона не прокатит-ан нет))) коряво, но перевел)
avatar
Eleno4ka

Сообщения : 10
Дата регистрации : 2010-11-03
Возраст : 26
Откуда : Минск

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

а я блин в горе, вечно кому-то другому достается))))

Сообщение  Elen в Пт Дек 17, 2010 5:42 pm

helga пишет:интересно посмотреть bounce

Elen

Сообщения : 1
Дата регистрации : 2010-10-30

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  helga в Пт Дек 17, 2010 9:02 pm

Он все и одновременно не чей=) Гару близнец - и этим все сказано
avatar
helga

Сообщения : 46
Дата регистрации : 2010-10-29

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Garou : "J’ai retrouvé l’amour"

Сообщение  Ольга Табулина в Чт Янв 06, 2011 12:36 pm


Dans votre Public en vente demain, vous retrouverez par exemple une interview de Garou qui se livre sur sa vie privée. De ses anciennes histoires d'amour à sa nouvelle love story avec Stéphanie Fournier, le chanteur passe aux aveux ! Extraits !

Fin novembre Garou a sorti son sixième album studio intitulé Version Intégrale et, en pleine promotion de ce nouveau bébé, il en profite aussi pour se confier sur sa vie privée. Sa fille, ses passions, ses histoires d’amour passées et présentes, Garou se livre sans tabou dans votre Public du 31 décembre 2010.

Il confirme ainsi par exemple son idylle avec Stéphanie Fournier, mannequin de l’agence Slides puisqu’il avoue à demi-mot à Public : "Je n’aime pas trop étaler ma vie privée. Je suis plutôt secret. Mais c’est vrai, j’ai retrouvé l’amour".

Et il revient aussi sur son idylle avec Lorie expliquant : "On a accepté de poser une fois ensemble, et les photos ont été reprises partout. C’était difficile d’empêcher ça (…) Mais avant, j’ai eu d’autres histoires d’amour avec des célébrités dont personne n’a parlé".

Puis sur leur rupture, il poursuit : "Lorie a eu besoin d’en parler. Pas moi".

Autre petite révélation savoureuse, quand on interroge le chanteur sur sa réputation de fêtard invétéré, il ne dément pas, avouant : "C’est vrai qu’à une époque, je sortais beaucoup. A Paris surtout. Mon ex m’a calmé très vite ! Mais on dispute toujours des parties de poker. Je ne suis pas trop mauvais. J’ai même reçu des propositions de sponsors pour participer à des tournois, mais je n’ai vraiment pas le temps".

Alors surpris ? Envie d'en apprendre plus sur Garou ? Eh bien toute la suite de son interview vous attend dans votre magazine Public, en vente en kiosques, demain, vendredi 31 décembre 2010 !

Источник - http://people.premiere.fr/News-People/EXCLU-Garou-J-ai-retrouve-l-amour/%28gid%29/2482457
avatar
Ольга Табулина

Сообщения : 181
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 31
Откуда : Gomel

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Enfin l'album dont il rêvait depuis longtemps

Сообщение  Ольга Табулина в Пн Фев 07, 2011 2:41 pm

Garou ne cache pas que ce sixième album Version intégrale, qu’il a fait naître l’automne dernier en pleine tournée de son spectacle Gentleman Cambrioleur est l’un des plus importants de sa carrière.

«Ceux qui veulent savoir qui je suis, où je suis, je leur dis d’écouter ces chansons. C’est totalement moi là dans ma vie», confie Garou qui, à 38 ans, croit avoir atteint l’équilibre.

Version intégrale interpellera les fans de Garou d’une belle façon; ses fans du Québec qu’il veut gâter.

Il croit aujourd’hui leur donner l’album qu’ils attendaient de lui depuis longtemps.

«Cet album, c’est la réunion parfaite entre mon école dans les bars et mon université sur la scène avec Notre-Dame-de- Paris. C’est mon évolution. C’est du bon blues qui fait parfois pleurer et qui peut nous exorciser.»

SAVOIR GÉRER LE SUCCÈS
À 38 ans, avec 19 ans de métier dans le corps, Garou a juste le goût de vérité.

«Je ne cherche pas à commercialiser autant qu’avant. Tout va tellement vite, ça fait un peu peur. Aujourd’hui, les gens ne se préoccupent plus de ce que fait l’artiste, de son art. Ils sont plutôt curieux de son image et de savoir avec qui il baise. Moi, j’ai commencé au top avec un succès énorme dans toute la francophonie, qui a pour nom Quasimodo de Notre-Dame-de-Paris.

«C’était tellement gros, j’ai attendu d’ailleurs trois ans avant de présenter mon premier album. Je vivais un grand paradoxe, sur scène Quasimodo se cachait dans sa douleur et moi, à l’extérieur, je devenais une star à la vue de tout le monde. Il fallait s’y habituer et vite. Les attentes étaient tellement grandes. Aujourd’hui, je me sens plus libre dans la création… l’industrie a changé, on ne vend pas comme avant, il faut aller chercher le public ailleurs. C’est pourquoi, je fais ce premier lancement sur internet via le site mystaronline avec lequel je suis associé. Mais cet album-ci, je savais que je le devais à mes fans qui l’attendent depuis longtemps. Je ne pouvais pas leur offrir avant… je n’avais pas la maturité, je crois», nous dit Garou très heureux, et en possession de tous ses moyens.

Sagement, il ajoutera: «Mais un tel gros succès dans toute la francophonie au début d’une carrière, ça vous donne les moyens de faire ce que vous avez envie comme artiste et vous donne le choix de dire non et de choisir par la suite.»

MORDRE DANS LA GROSSE POMME

Au fil des ans, Garou a dit non à l’animation de gros shows de télé, a dit non à jouer récemment dans le film Funkytown, mais vient de dire oui au Cirque du Soleil pour sa grande expérience à New York avec son nouveau spectacle Zarkana, du réalisateur François Girard.

Le timing était parfait, car il a le goût de déposer ses valises en Amérique, près de son Québec, et de sa fille de neuf ans et demi, Émilie.

Il entend s’installer dans la Grosse Pomme en mai prochain. Il songe même à y acheter un appartement.

«On m’a offert il y a quelques années de participer à un show sur Broadway. Je ne me sentais pas prêt. Aujourd’hui, le rendez-vous est idéal et je le fais avec la grande équipe du Cirque du Soleil. Et travailler avec François Girard pour un spectacle au Radio city music hall, c’est le rêve. Et ce spectacle sera aussi présenté au Kremlin, la seule autre salle dans le monde capable de l’accueillir, tellement ce sera grandiose.

Et le Cirque respecte énormément que je suis aussi un artiste ayant sa propre carrière donc je ne me sens pas prisonnier dans la peau de ce grand magicien du spectacle Zarkana», dit-il, tout en ajoutant que sa participation à cette aventure ne doit pas nuire un seul instant à cette belle amitié qu’il vit avec Guy Laliberté.

«C’est comme mon frère… donc nous voulons que Zarkana demeure des affaires entre nous. C’est très clair.»

Garou a vu dans les yeux de sa mère de l’inquiétude lorsqu’elle a su que son fils de 38 ans, reconnu pour mordre à pleines dents dans la vie, allait vivre dans la Grosse Pomme.

«Je suis toujours un peu con, mais à 38 ans, je sens que les grandes folies sont terminées. Je suis un petit peu plus sage, mais je vivrai toujours à ma manière à 100 milles à l’heure. Je veux vivre à fond pour être un témoin d’émotions et pouvoir ainsi le raconter… un peu comme dans Version intégrale où je dis à mes fans du Québec, merci de m’avoir attendu.»

SON QUÉBEC

Ce Québec dont il se dit si fier.

«J’aime dire partout dans la francophonie que je suis Québécois. Lorsque je reviens, je sens que mon Québec se questionne, veut à la fois retrouver ses racines pour mieux se chercher un avenir. Se donner un pays est devenu une aventure très complexe. Mais il y a tant de fierté chez nous que c’est ce qu’on a le goût d’exporter lorsque nous sommes à l’étranger. Cette grande fierté de qui nous sommes qui nous habite», nous dit Garou sur un ton sincère.

GAROU EN VRAI

Amoureux totalement de la vie, constamment à la recherche du bonheur afin de s’assurer d’y goûter au quotidien, il souhaite que cet album fasse du bien aux gens, à son public et ses fans.

«C’est du blues, de l’amour, des émotions et c’est moi maintenant dans ma vie. Je veux que mon bonheur soit contagieux. Ma musique est mon porte-parole. Actuellement, je sens que ma vie a atteint un bel équilibre… Je suis un workaholic et un dévoreur de la vie. L’artiste n’est pas fait pour être sérieux. J’aime ma folie et j’accepte de vivre à 300 à l’heure.

Pour cet album, j’ai pris le temps de m’arrêter et de dire aux gens, voilà ce sont les émotions que je veux partager avec vous à ce moment de ma vie. J’ai bien l’impression qu’après une petite crise de la quarantaine, je serai prêt à ralentir un peu, car je veux vieillir en amour comme mes parents. Faudra donc que je devienne plus sage un peu», conclut celui qui se prépare à mordre à belles dents dans la Grosse Pomme.


Источник http://fr.canoe.ca/divertissement/musique/nouvelles/2011/02/03/17137956-jdm.html
avatar
Ольга Табулина

Сообщения : 181
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 31
Откуда : Gomel

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Garou en vrai qui se raconte

Сообщение  Ольга Табулина в Пн Фев 07, 2011 2:55 pm

Jeudi prochain, à 17 h, Garou fera un premier lancement sur le web via le site My Star Online avec lequel il est associé.

Ses fans pourront se brancher et l’écouter livrer les premières chansons de Version intégrale.

Garou était en verbe lorsque nous l’avons rencontré pour nous parler de sa démarche de création pour cet album, si important à ses yeux.

Tantôt c’est le père qui s’affirme, tantôt c’est l’artiste, mais avant tout, c’est l’homme qui assume sa vie totalement. Garou qui se raconte, ça donne cela....

J’AVAIS BESOIN D’ÊTRE LÀ

«Cette chanson dit tout et marque une belle évolution, je crois, de ce que je suis comme homme et artiste. C’est un beau cadeau de Jacques Veneruso que j’avais depuis longtemps. Besoin d’être là signifie pour moi que je reviens à mes racines, ici, au Québec.»

VERSION INTÉGRALE
«Une belle collaboration de Marc Dupré et Diane Cadieux. La force des mots, comme lorsque je dis ‘‘Écoute un homme et son bonheur, créé par la peur de ne pas être à la hauteur’’. Est-ce que j’ai peur, dans la vie? Je dirais que non. Peur de ne pas être à la hauteur? Oui. Cet album, c’est tellement moi, maintenant. Je veux être à la hauteur des attentes de mes fans.»

JE RESTERAI LE MÊME

«Du bon blues en français, comme je les aime. Une chanson qui a des couilles, un texte intelligent. Une bien belle surprise! Eh oui, je change, j’évolue mais est-ce qu’on change tant que cela? Je ne crois pas. Je préfère utiliser le mot évolution. Je suis comme je suis.»

SI TU VEUX QUE JE NE TAIME PLUS

«Mon coup de coeur de cet album. Elle est de François Welgryn et David Esposito. Des mots audacieux sur l’amour. Je chante pour donner des armes aux gens. Si cette chanson peut leur permettre d’exorciser des choses et leur faire mieux comprendre les moments douloureux que peut apporter l’amour. L’amour pour moi, c’est d’abord apprendre de quelqu’un. Oui, j’ai eu plusieurs blondes. Je me nourris de rencontres; j’apprends de l’autre. Dans la chanson mise à jour, je rends hommage à mes parents qui ont célébré leur 50e anniversaire de mariage. Ils sont des modèles d’amour et me rappellent cette phrase de Claude Nougaro, qu’il a dite à 65 ans: ‘‘J’ai rencontré la femme de ma mort’’. Il voulait finir ses jours avec elle. C’est super touchant. Aujourd’hui, tout est trop vite; on zappe aussi sur l’amour. Cette chanson est une arme contre le désespoir».

FOR YOU

«C’est une chanson pour ma fille Émilie, 9 ans et demi. Elle est vive, intelligente, belle; elle a mon caractère et en est très fière. C’est une mordante dans la vie, comme moi. Ça fait peur, un peu. Cet album est celui de la vérité pour moi, car, même dans cette chanson dédiée à ma fille et au père que je suis, je dis: ‘‘Moi qui ne pensais qu’à moi, jusqu’à toi, j’avoue j’ai menti tant de fois but not for you’’. Je me souviens de l’accident d’auto que j’ai eu, trois mois avant sa naissance. Je lui livrais mes dernières secondes de vie. La vie continuait après elle. C’est tellement fort, et être père, ça change tellement d’affaires. Tu ne peux pas le comprendre si tu ne le vis pas.»

SALUTATIONS DISTINGUÉES

«C’est un congédiement poli… J’offre mes salutations distinguées aux filles qui m’ont donné de la misère. Eh oui, il y en a eu. À celles qui m’ont laissé tomber, je dis ‘‘Salutations distinguées’’, et à ceux du métier qui se croient les rois des ondes et veulent toujours tout m’expliquer, que ça va toujours marcher, je dis: ‘‘Salutations distinguées’’.» On lui parle alors de René Angelil, qui a cru en lui et avait même rêvé à une carrière aux États-Unis.

«Nous nous sommes quittés en très bons termes; l’équation n’était pas là, mais René demeure un homme extraordinaire pour moi. D’ailleurs, il m’a téléphoné en apprenant que j’entrais à New York, avec le Cirque du Soleil; et son ancien associé, Mario Lefebvre, qui s’est beaucoup occupé de moi lorsqu’il était avec Feeling, est revenu travailler avec moi pour cet album.»

JE L’AIME ENCORE

«En studio, les gars disaient: ‘‘C’est comme Led Zeppelin qui chante du Félix Gray’’. J’aimerais que les gars s’approprient cette chanson pour calmer leur peine d’amour. Je la vois plus masculine, c’est certain. Moi, en amour, j’aime que ça se termine bien. Là, je veux donner des armes aux hommes déçus.»

BONNE ESPÉRANCE

«Quel texte de Mike Brahim qui, en passant, est une sommité. Un texte qui parle de moi en voyage, qui traverse constamment l’océan. Jusqu’au bout de ce texte-là, c’est totalement moi. Cette chanson m’a fait peur, un peu, car je craignais un texte trop lourd, trop long. Je suis tellement heureux de l’avoir incluse dans cet album que je veux un voyage d’émotions.»

MISE À JOUR

«J’espère que ça va servir à des gens qui se questionnent [à savoir] s’ils vont continuer ensemble. Souvent, il faut juste faire un peu d’efforts, se parler. Moi, j’ai vraiment mon modèle d’amour avec mes parents. C’est un gros défi pour moi d’arriver là».

UN NOUVEAU MONDE

«Là, aussi, c’est encore des armes. J’ai envie que la personne qui est en déception amoureuse puisse se dire "Cou’ donc, si ça ne marche pas, je vais imaginer autre chose et voilà, la vie continue.’’ ‘‘Un nouveau monde, un autre chemin qui m’éloigne de toi; un nouveau monde, un monde idéal où tu n’es pas là’’. Oui, j’ai vécu des déceptions amoureuses, comme tout le monde, mais, comme je vis à 300 à l’heure, ça passe par le coeur, bien sûr, mais je continue à foncer et à dévorer la vie. Je suis très instinctif. C’est comme un mandat de chanter les peines d’amour en espérant en guérir certaines. Je dois soigner ma culpabilité, peut-être, comme si j’avais tellement fumé devant le monde que je devenais un cardiologue. Je ne veux pas être arrogant, surtout pas.»

PASSAGERS QUE NOUS SOMMES

«Je les amène en train. Cette chanson confirme la complicité avec Pierre Jaconelli, qui a réalisé cet album. Tout le monde se l’arrache, et moi, j’ai eu un coup de foudre pour ce gars-là. Il m’a confirmé les choix pour cet album et a su donner la couleur que je voulais à Version intégrale. Lui, il n’avait pas envie de faire l’album de quelqu’un, mais de faire l’album avec quelqu’un. Cet album fut dessiné totalement avec lui, dans mon studio, en Estrie.»

T’ES LÀ

«Toujours avec Marc Dupré. Elle est passée par plein d’affaires. J’ai voulu la dédier à mon ange gardien, mais je la dédie aux personnes âgées, à ces vieillards, seuls au monde. Vaut mieux finir ses jours en pensant à quelqu’un qui nous a aimés et qui n’est plus là. Il faut saisir et toucher à l’amour dans sa vie. C’est une garantie pour ne pas mourir seul dans le noir, je crois. ‘‘T’es là et juste un souvenir de toi, suffit pour ranimer cette envie de toi’’. J’aimerais vieillir comme mes parents, être amoureux, une routine et, qui sait, je vais peut-être vivre cela plus tard. Il faudra que je ralentisse, c’est certain, pour en arriver là.»

LA SCÈNE

«Une chanson magnifique de Térez Montcalm. Cet album est un beau partage d’artistes. Thérèse a vécu les mêmes pulsions que moi sur scène. J’ai fait cette chanson live, sans trop y penser. Elle dit tout! La scène, c’est ma portée, ma partition, mon jardin, ma sortie de secours. Tout est vrai. Je l’ai fait une fois, live, dans le studio et j’ai dit à tout le monde de ne toucher à rien. C’est là que je laisse s’évader mes passions». Cet album, c’est un Garou intégral, vrai. C’est l’artiste qui nous dit «Voilà, je suis de retour».

Источник http://fr.canoe.ca/divertissement/musique/nouvelles/2011/02/03/17138581-jdm.html
avatar
Ольга Табулина

Сообщения : 181
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 31
Откуда : Gomel

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Fanny в Пн Фев 07, 2011 3:23 pm

А переводик можно, пожалуйста Please
avatar
Fanny

Сообщения : 248
Дата регистрации : 2010-11-01
Возраст : 37
Откуда : Belarus

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Garou chante le blues

Сообщение  Ольга Табулина в Вт Фев 08, 2011 9:49 am


Publié le 07 février 2011 à 11h02

(Ottawa) «Version intégrale, c'est le disque au ton blues que le Québec me demande depuis des années!» lance fièrement Garou, à l'autre bout du fil.

À quelques jours du lancement de ce premier album de musique originale en français depuis 2006, l'interprète renchérit: «Ç'aurait pu être mon premier album, après Notre-Dame de Paris, en fait!» Musicalement parlant, du moins, puisque ça résonne de sonorités organiques blues et jazz, avec, ici et là, la présence d'une mandoline et d'un harmonica.

Mais en ce qui a trait aux textes, qui font la belle part aux bilans amoureux et de vie, l'homme reconnaît après quelques secondes de réflexion qu'il n'aurait pu les assumer avant. Avant de s'apprêter à franchir le cap de la quarantaine, notamment.

«Je n'aurais pas été prêt. Ou, en tout cas, je n'aurais pas eu le vécu pour les comprendre. Et puis, je n'aurais jamais osé interpréter Si tu veux que je ne t'aime plus - cri du coeur d'un homme qui se bute au silence de sa partenaire - juste accompagné par un piano. Je me serais senti trop vulnérable», confesse-t-il.

Preuve qu'il a voulu s'engager encore plus dans le processus de création de cette nouvelle galette, l'interprète a aussi pris la plume pour écrire. Pour sa fille Emelie, il chante For You, dans laquelle il s'expose sans pudeur: «Moi j'étais de ces hommes qui disparaissent un jour/De ces hommes qui laissent à peine un message».

«J'ai menti, j'ai fait des conneries et j'ai souvent pensé juste à moi avant qu'Emelie arrive dans ma vie, énumère Garou sans gêne. Je n'avais pas le goût d'écrire quelque chose sur mon rôle de père, sur ce que j'avais à lui transmettre, mais plus envie de lui dire tout ce qu'elle m'a appris, comment je vois sa place dans ma vie et la mienne dans la sienne. Pour moi, c'est ça, une relation père-fille: se sentir indispensable l'un à l'autre.»

Et c'est en pensant à ses parents, qui ont célébré leur 50e anniversaire l'an dernier, qu'il a signé Mise à jour, dans laquelle il chante: «Femme d'une vie ou du passé/Ou celle avec qui je mourrai/On devrait faire une mise à jour/Si on veut être un modèle d'amour». «Je me suis inspiré d'eux et d'une phrase de Claude Nougaro qui avait dit, à un journaliste l'interrogeant sur les nombreuses femmes de sa vie, qu'il venait de rencontrer celle de sa mort... Je comprends de plus en plus que sans mises à jour, on peut aisément se perdre de vue et trop facilement se quitter...»

Il était par ailleurs si heureux de pouvoir chanter du blues dans sa langue maternelle qu'il a choisi de faire fi de ses réticences et de graver Je resterai le même. «C'est vrai qu'après avoir chanté Je suis le même, je me suis moi aussi demandé si j'avais vraiment besoin de le redire, cinq ans plus tard! lance Garou en rigolant. Mais c'est si rare de se faire offrir un blues qui sonne en français que j'ai décidé de le garder pareil! Et puis, le blues, c'est un peu ça, aussi: une musique qui ne se démode pas, qui est restée la même au fil du temps! Comme moi, quoi!»

Ce sixième disque en carrière relève également d'une volonté de s'exprimer par-delà les frustrations parfois ressenties en cours de création. S'il ne va pas jusqu'à jouer du piano pour s'accompagner lui-même sur Si tu veux que je ne t'aime plus, il joue pourtant de l'harmonica sur Bonne Espérance et Passagers que nous sommes, et de la trompette sur La Scène.

«Ça, ça découle de la tournée Gentleman cambrioleur, où je me suis amusé à tâter de divers instruments sur scène, confirme-t-il. Là encore, c'est une question de maturité: j'avais envie de m'impliquer autrement sur cet album, de marquer ma présence par plus que juste ma voix.»

L'aventure Zarkana

Version intégrale s'est enregistré dans un sentiment d'urgence, entre deux tournées en Europe, entre l'annonce de sa participation au spectacle Zarkana du Cirque du Soleil et le début des répétitions à Montréal, il y a quatre mois. Tout a été si vite, en fait, que le chanteur confie ne pas avoir «eu le temps de le savourer, cet album-là».

Cela dit, il affirme du même souffle que sans cette nouvelle galette, il n'aurait pas accepté de sauter dans le train Zarkana. «Je n'aurais pas été capable de m'embarquer dans cette aventure avec le Cirque, aussi tenté que j'étais par l'expérience, si je n'avais pas eu le temps de concrétiser mon disque.»

Et bien qu'une part de lui regrette quand même «un peu» de ne pas pouvoir prendre la route avec ce matériel tout neuf, il envisage les prochains mois avec enthousiasme. Placé sous la férule de François Girard (les films Le Violon rouge et Soie, et ZED, le spectacle permanent du Cirque au Japon), Zarkana prendra l'affiche au Radio City Music Hall de New York en juin et pourrait y être présenté jusqu'en octobre, avant d'éventuelles représentations à Moscou.

«J'incarne pour ma part un magicien déchu, qui ne contrôle plus ses pouvoirs depuis qu'il a perdu l'amour, raconte Garou, qui aurait l'option de suivre la troupe en Russie. L'histoire se déroule dans un théâtre délabré qu'on tente de réveiller, en même temps que mon personnage cherche à retrouver sa touche magique. On est encore en pleine création et les choses n'arrêtent pas de changer. Je dois normalement interpréter neuf chansons, mais tout ça peut encore bouger.»

Ce qui est toutefois clair, c'est qu'après «10 ans à vivre dans mes valises, entre deux avions et deux hôtels», l'homme a pour la première fois un horaire plus structuré, un emploi du temps qui pourrait presque s'apparenter à une routine.

«Et j'aime ça!» Mais quand même pas au point de ne pas déjà entrevoir profiter de cette stabilité et des mois qu'il passera à New York pour élaborer son prochain spectacle bien à lui. «Je suis un workaholic qui s'assume!»

En attendant, Garou lancera Version intégrale virtuellement, jeudi prochain. Sur le coup de 17 h, ses fans internautes sont invités à se brancher sur www.mystaronline.com pour une performance en direct et pour lui poser des questions, qui lui seront relayées par l'animatrice Geneviève Borne, qui assurera le bon déroulement de l'événement.

Источник http://www.cyberpresse.ca/la-tribune/arts-spectacles/201102/07/01-4367746-garou-chante-le-blues.php
avatar
Ольга Табулина

Сообщения : 181
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 31
Откуда : Gomel

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Ольга Табулина в Вт Фев 08, 2011 9:54 am


Avant de partir pour New York, le chanteur chanceux laisse à ses fans francophones un album au son «bluesy», comme il l'a voulu. Rencontre avec le monstre (sacré) du lac Memphrémagog.

«Paranoïaque», «workaholic», «angoissé», «control freak»... Si Garou n'était pas devant nous, l'oeil rieur, quand il décrit ses démons, on se demanderait comment il s'est rendu, et maintenu, au sommet de la chanson populaire francophone.

Une sphère qu'il n'a pas beaucoup quittée depuis que Luc Plamondon, avec le pif qui tient ses lunettes fumées, lui a confié en 1997 le rôle de Quasimodo dans Notre-Dame de Paris et que l'ancien chanteur des Intouchables a fait de Belle la chanson du demi-siècle en France.

Le reste, comme ils disent, appartient à l'Histoire où la place de Garou divise le monde en deux: les jaloux et ceux, plus nombreux, qui applaudissent son succès. À l'approche de sa 40e année, le chanteur, conscient de sa chance, ne se conte pas de blagues: «Qu'est-ce que tu veux que je te dise? Je suis un estie de chanceux...»

Dernière preuve au dossier: Garou qui décroche le rôle - ou est-ce l'inverse? - de Zark, magicien dépossédé par l'amour et personnage central de Zarkana, une création du Cirque du Soleil qui prendra l'affiche du Radio City Music Hall de New York en juin. «Radio City... Tout le monde veut chanter là! Et regarde la production...» Conçu et réalisé par François Girard, Zarkana s'articulera sur des musiques de l'Australien Nick Littlemore (Empire of the Sun), composées sous l'oeil bienveillant de son protecteur, Elton John. Yes, Sir!

Un album très français

Avant de descendre à Manhattan, toutefois, Garou avait une affaire importante à terminer... «Je ne me sentais pas capable de m'embarquer dans une production comme ça, à New York, sans lancer d'abord un album français...» Et voici Version intégrale - 13 chansons, il n'y manque rien -, sixième album solo de Garou, son quatrième en cinq ans. Album très français dans sa texture, sa musique et sa production. Rien de surprenant quand on sait que Garou a d'abord été une vedette française et qu'il travaille maintenant avec Sony France (où il avait aussi fait Gentlemen cambrioleur en 2009, «album-laboratoire» accueilli tièdement dans la rue).

«Français, oui, mais j'ai aussi l'impression que cet album «de son» est mon disque le plus québécois. À cause de son côté bluesy...» Et de certains auteurs et compositeurs qui y apparaissent: Diane Cadieux, sa vieille comparse, et Marc Dupré pour la chanson-titre, Térez Montcalm pour La scène, Garou-Dupré pour T'es là. Les autres pièces sont signées Félix Gray, l'auteur des livrets de Don Juan et de Sherazade, Pascal Obispo ou Jacques Veneruso, Victoire de la musique et Prix Vincent Scotto en 2002 pour Je n'attendais que vous, le premier hit de Garou, et Sous le vent, que le screamer de Magog interprétait en duo avec une chanteuse du nom de Céline Dion...

«Comment choisis-tu tes chansons?

- Certaines, ici, étaient dans mes tiroirs. D'autres me sont proposées par des amis. Ou des gens que je ne connais pas. Quand t'as vendu 5 millions d'albums, les tounes arrivent de partout...

- Et quelle importance accordes-tu aux textes?

- Je ne conçois jamais d'album à partir du sens ou du message des textes. Ou pour parler de moi. J'essaie de voir dans chaque chanson une histoire que je peux faire vivre sur scène pour les gens qui m'écoutent. Je ne veux pas raconter ma vie: je veux vivre mes chansons.»

Version intégrale a été réalisé par le guitariste et arrangeur Pierre Jaconelli qui a fait les trois derniers de Johnny Hallyday. «Pierre voulait qu'on fasse l'album ensemble, les deux Pierre (NDLR: Garou est né Pierre Garand). Il est venu chez moi sur le bord du lac (Memphrémagog). On a jammé et, après trois jours, on avait complètement dessiné l'album. Je n'ai jamais conçu un disque si rapidement... avant de passer tant de temps en studio.»

J'avais besoin d'être là, premier extrait et premier titre, annonce la couleur de Version intégrale dont la pochette montre le gars du boss du garage Garand de Sherbrooke au volant d'une Lotus Élan 1960 (avec conduite à droite). Dans leurs voitures plus récentes, les Québécois vont probablement jouer deux pièces dans le tapis: Je resterai le même, avec Garou libre et choeurs stratosphériques, et Un nouveau monde qui pourrait ramener la cha-cha-cha sur les pistes du terroir.

Entre-temps, nouveau monde oblige, Version intégrale fera l'objet d'un lancement virtuel animé par Geneviève Borne sur le site www.mystaronline.com (jeudi à 17 h; il faut s'inscrire). Au programme: une performance live de Garou et des confidences de son autre lui-même, le président de Wolfgang Entertainment Inc., une multinationale de Magog. Un workaholic lui aussi...


Источник http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/201102/07/01-4367625-garou-en-version-integrale.php
avatar
Ольга Табулина

Сообщения : 181
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 31
Откуда : Gomel

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

De l’émotion à l’état brut pour Garou

Сообщение  Ольга Табулина в Чт Фев 10, 2011 1:41 pm

08-02-2011 | 16h49

MONTRÉAL – «Je me livre en version intégrale. C’est clairement ce que je voulais faire depuis longtemps», lâche Garou, attablé à l’Auberge Saint-Gabriel. Après un retour à ses sources bluesy avec Gentleman cambrioleur, le chanteur propose un nouvel album de matériel original, Version intégrale. Un juste compromis entre ses racines et les multiples expériences l’ayant conduit à la célébrité.

L’amour et la rupture, notamment sous la plume de Marc Dupré, Térez Montcalm et Félix Gray, teintent en partie ce sixième album. Si l’on ne peut s’empêcher d’y faire un parallèle avec la propre vie de l’artiste, Garou s’en défend bien.

«Ça n’était pas connecté sur moi. Je suis un chanteur d’émotions. Et l’émotion, c’est le coup de foudre ou la grosse peine d’amour. J’aime amener des outils aux gens. Je chante pour eux. C’est important de vivre une chanson assez intensément pour qu’ils la prennent en pleine face quand ils l’entendent.»

À l’aube de la quarantaine, Garou admet porter un nouveau regard sur ces thématiques. «Il y a des textes plus matures, même si on a peur de ce mot.» Le grand séducteur redouterait-il à ce point de vieillir? «J’ai brûlé la chandelle par les deux bouts. Je n’ai pas peur de la vieillesse; je la provoque un peu», plaisante-t-il.

Se livrer entièrement met également en lumière une part de vulnérabilité. Tel que chanté sur la pièce-titre de l’album – «écrasé par la peur de ne pas être à la hauteur» –, Garou redoute encore aujourd’hui, même après quelque deux décennies de carrière, de ne pas parvenir à combler les attentes de ses admirateurs. Crainte qu’il estime des plus saines.

Sans elle, «je deviendrais blasé. Je n’essaierais pas de me réinventer ou d’en donner plus. Quand tu commences à te poser des questions, tu deviens fragile. Et parce que tu es fragile, tu gardes un cœur d’enfant. Cette naïveté-là te permet de rester un artiste.»

Direction Broadway

Le 10 février prochain, Garou proposera à ses fans un lancement virtuel de l’opus via le site My Star Online. Animé par Geneviève Borne, l’événement s’inscrit dans une volonté d’innover au sein d’une industrie mal en point.

«C’est tripant de penser qu’un paquet de gens vont être connectés sur la même chose. J’ai vraiment l’intention de flirter davantage avec des spectacles-concept généreux.»

C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à accepter le premier rôle dans Zarkana, nouvelle production du Cirque du Soleil qui sera présentée dès juin au Radio City Music Hall. «C’est l’antre de Broadway, une salle historique. Juste de le faire pour plus tard le conter à mes petits-enfants, ça me suffit. Je ne vois pas comment j’aurais pu dire non. Le Cirque est tellement inventif.»

En répétition à Montréal jusqu’au mois d’avril, le chanteur s’ancre dans la Belle Province avec un évident plaisir. «Ça fait 12 ans que je n’ai pas eu de routine. Je vais avoir toutes mes journées pour plancher sur autre chose, comme le show de « Version intégrale ».» Version intégrale est disponible en magasins. L’album sera lancé sur www.mystaronline.comwww.mystaronline.com le 10 février, à 17 h.

Источник http://www.canoe.com/divertissement/musique/nouvelles/2011/02/08/17199436-qmi.html
avatar
Ольга Табулина

Сообщения : 181
Дата регистрации : 2010-10-29
Возраст : 31
Откуда : Gomel

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Fanny в Чт Фев 10, 2011 9:11 pm

Спасибо! ;:?* %?*()
avatar
Fanny

Сообщения : 248
Дата регистрации : 2010-11-01
Возраст : 37
Откуда : Belarus

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Ленка1208 в Пт Фев 25, 2011 8:27 pm

Viggole пишет:
Яна пишет:не может быть
Ну он же обеща,он же знал о своих планах.........он не мог соврать....как это до 2012
В принципе ладно до 2012. главное, чтоб до 21.12.2012 успел :):):):)

если ты про конец света, то могу успокоить, он будет в 2036 году))))))))
avatar
Ленка1208

Сообщения : 26
Дата регистрации : 2010-11-05
Возраст : 24

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Ленка1208 в Пт Фев 25, 2011 8:30 pm

Ольга Табулина пишет:
Etoile_officiel пишет:
Ольга Табулина пишет:
Etoile_officiel пишет:Крутяк)))) Спасибо)))

Фото не впечатлило...ждала чего то большего...
А я прибадлела от одной фотки) Там, где он на нее смотрит
...глаза в глаза....э-эх...

а где там такая фотка? Group Hug
avatar
Ленка1208

Сообщения : 26
Дата регистрации : 2010-11-05
Возраст : 24

Посмотреть профиль

Вернуться к началу Перейти вниз

Re: Статьи, интервью

Сообщение  Спонсируемый контент


Спонсируемый контент


Вернуться к началу Перейти вниз

Страница 4 из 4 Предыдущий  1, 2, 3, 4

Вернуться к началу


 
Права доступа к этому форуму:
Вы не можете отвечать на сообщения